Cet article rapporte les résultats de l’essai de phase III de l’association casirivimab et imdévimab, deux anticorps monoclonaux dirigés contre la protéine Spike du Sars-CoV-2. Ont été inclus 2 696 patients (âge moyen 50 ans, 48 % d’hommes) atteints d’une infection à Covid-19 diagnostiquée en contexte ambulatoire, et ayant des facteurs de risque de forme grave de la maladie. Ils ont été randomisés pour recevoir un placebo ou l’association d’anticorps par voie intraveineuse. Le critère d’évaluation était la proportion de décès ou d’hospitalisations pour Covid-19, qui a été de 1,3 % dans le groupe recevant les anticorps contre 4,6 % dans le groupe placebo, soit une diminution du risque de 71,3 %. La durée des symptômes était inférieure de 4 jours chez les patients traités par anticorps, qui ont rapporté moins d’événements indésirables graves (EIG). Au cours du suivi, la fréquence des EIG était inférieure dans le groupe de patients ayant reçu les anticorps. Le pourcentage d’effets indésirables liés à la perfusion intraveineuse était faible dans les deux groupes, inférieure à 0,3 %. 
Étude financée en partie par le laboratoire Regeneron Pharmaceuticals

Sébastien Rivière, hôpital Saint-Antoine, AP-HP, Paris.

S. Rivière déclare n'avoir aucun lien d'intérêts.

Références
N Engl J Med 2021:NEJMoa2108163. Weinreich DM, Sivapalasingam S, Norton T, Ali S, Gao H, Bhore R, et al; Trial Investigators. REGEN-COV Antibody combination and outcomes in outpatients with Covid-19. PMID : 34587383.