Cette cohorte prospective a été constituée en Angleterre dans les hôpitaux de toutes les régions. Les membres du personnel (soignants, administratifs, services techniques) qui l’acceptaient ont été inclus à partir du 18 juin et jusqu’au 31 décembre 2020. Au total, 25 661 sujets ont participé, avec 84 % de femmes et un âge médian de 45 ans, en grande majorité des aides-soignantes et des infirmières. Des PCR et des sérologies étaient pratiquées toutes les 2 à 4 semaines, et les sujets remplissaient toutes les deux semaines des questionnaires sur leurs expositions et leurs symptômes éventuels. Dans le groupe des 8 278 sujets ayant déjà contracté le SARS-CoV-2, définis par un antécédent de PCR positive ou une sérologie positive à l’inclusion, 155 réinfections ont été mises en évidence (intervalle médian entre les 2 infections de 200 jours). Dans le groupe des 17 383 sujets sans antécédent d’infection par le SARS-CoV-2, 1 704 infections ont été observées. L’incidence rate ratio entre ces deux groupes était de 0,16 (intervalle de confiance à 95 % : 0,13-0,19), soit une diminution de 84 % du risque d’infection chez les sujets l’ayant déjà contracté.

S. Rivière déclare n'avoir aucun lien d'intérêts.

Références
Lancet 2021;397:1459-69. Hall VJ, Foulkes S, Charlett A, et al; SIREN study group. SARS-CoV-2 infection rates of antibody-positive compared with antibody-negative health-care workers in England: a large, multicentre, prospective cohort study (SIREN). PMID : 33844963.