Un lien possible entre l’appartenance à un groupe sanguin et le fait de contracter la Covid-19 et/ou d’avoir une évolution clinique péjorative a été évoqué par plusieurs études. Celles-ci pointaient notamment la possibilité que le groupe O soit un facteur protecteur… Qu’en est-il en réalité ?

 

De nombreux travaux ont suggéré une association entre les groupes sanguins et la morbidité et mortalité liées à la Covid-19, avec des résultats cependant contradictoires : dans certains travaux, l’appartenance au groupe sanguin A était associé à un risque accru d’aggravation de la Covid-19 et celle au groupe O à...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR