Après infection par le SARS-CoV-2, les patients sont-ils protégés vis-à-vis d’une deuxième infection et, si oui, pendant combien de temps ? Une étude longitudinale anglaise récemment publiée dans le NEJM incluant une large cohorte de soignants a tenté de répondre à cette question…

De nombreuses études, dont une publiée le 6 janvier 2021 dans Science, ont montré que le SARS-CoV-2 induit des réponses immunologiques (anticorps neutralisants mais aussi lymphocytes mémoires) dans la majorité des patients. Mais cette réponse immune peut-elle protéger le patient d’une deuxième infection ?...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Figures et tableaux