Si aucun facteur de risque particulier n'a été identifié à ce jour prédisposant aux événements thrombotiques post-vaccination (notamment avec AstraZeneca), faudrait-il exclure, par mesure de précaution, certains patients ayant un trouble de l’hémostase ?

Les événements thrombotiques graves post-vaccination étant très rares, aucun facteur de risque particulier n’a été identifié à ce jour prédisposant à ces effets secondaires. Des études complémentaires sont nécessaires pour étudier la prévalence d’une anomalie de l’hémostase associée à des thromboses multiples après les vaccins à adénovirus mais aussi à ARN.

Selon les recommandations du groupe de travail de l’APHP, de manière générale, les avantages du vaccin dans la lutte contre la Covid-19 sont largement supérieurs au...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR