Le repérage des asthmatiques sévères est un vrai enjeu pour le généraliste. Si l’on peut s’appuyer sur des scores pour évaluer le contrôle, existe-il une façon plus simple pour identifier ces patients ? Pourquoi faut-il les adresser impérativement vers un pneumologue ? 
Les réponses de Camille Taillé, pneumologue à l’hôpital Bichat, dans « La Minute » de La Revue du Praticien. 

Cinzia Nobile, La Revue du Praticien

Figures et tableaux