Cette analyse a été menée à partir de deux bases de données américaines (du 4 décembre 2020 au 28 février 2021), destinées à la surveillance vaccinale, dont l’une a été mise en place pour la vaccination contre la Covid-19. Au total, 35 691 femmes enceintes, âgées de 16 à 54 ans, ont été incluses, et ont reçu le vaccin Pfizer-BioN’Tech. Les douleurs au point d’injection étaient plus fréquentes chez les femmes enceintes que chez les autres sujets, à l’inverse des céphalées, myalgies, frissons et fièvre qui étaient moins fréquents chez les femmes enceintes. Pour les grossesses terminées au cours de la période d’étude, 13,9 % de pertes foetales, et 86,1 % de naissances vivantes ont été observées. Aucun décès néonatal n’est survenu. Cette étude ne comportait pas de groupe contrôle de femmes enceintes non vaccinées pendant la période épidémique. Les auteurs ont mené une comparaison avec des données de suivi de grossesses antérieures à l’épidémie qui ne montre pas de signal inquiétant concernant un risque éventuel lié au vaccin.

S. Rivière déclare n'avoir aucun lien d'intérêts.

Références
N Engl J Med 2021 Apr 21. doi: 10.1056/NEJMoa2104983. Preliminary Findings of mRNA Covid-19 Vaccine Safety in Pregnant Persons.Shimabukuro TT, Kim SY, Myers TR, et al.; CDC v-safe COVID-19 pregnancy registry team. PMID : 33882218.