La myopathie de Duchenne est une des dystrophies musculaires les plus fréquentes (250 000 personnes dans le monde) ; elle résulte de mutations dans le gène de la dystrophine, le plus grand gène connu du génome humain. Les traitements actuels et une prise en charge de plus en plus précoce ont permis de sensiblement améliorer la qualité...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR