De nombreuses études ont montré l’association entre pollution atmosphérique, particulièrement celle liée aux particules fines, et arrêts cardiaques hors hôpital. En revanche, les publications concernant l’association entre arrêts cardiaques et pollution à l’ozone sont moins nombreuses et discordantes.Le but de cette étude...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR