Le décret n° 2019-511 du 23 mai 2019 est venu faciliter l’exercice du médecin sur un ou plusieurs sites distincts de sa résidence professionnelle.
L’article R. 4127-85 du code de la santé publique (l’article 85 du code de déontologie des médecins), bien que modifié par le décret n° 2019-511 du 23 mai 2019, continue à poser le principe selon lequel le lieu habituel d’exercice d’un médecin est celui de la résidence professionnelle au titre de laquelle il est inscrit sur le tableau du conseil départemental. Les conditions pour exercer sur d’autres sites sont toutefois considérablement assouplies. L’article précité, dans sa rédaction antérieure, disposait que l’activité du médecin sur un site distinct de sa...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR