Les complications cardiovasculaires sont fréquentes et souvent sévères chez les diabétiques. Une des particularités de la maladie coronarienne chez ces patients est son caractère souvent asymptomatique. Un dépistage systématique de l’ischémie myocardique a-t-il montré un bénéfice ? En pratique, quel bilan effectuer ? Le point dans cet article, s’appuyant sur les dernières études, à travers des situations cliniques. Par le Dr Louis Potier, Service de diabétologie, CHU Bichat, Paris.

 

C’est à lire dans : Potier l. Bilan cardiovasculaire chez les diabétiques : faut-il dépister l’ischémie silencieuse ? Rev Prat 2021;71(4);360-2.

Figures et tableaux