Cette semaine, c’est dans un contexte virologique inédit que débute la campagne officielle de vaccination antigrippale 2020-2021. Le comportement de nos patients vis-à-vis de ce vaccin en sera-t-il modifié ? Force est de constater qu’année après année il peine à rencontrer l’adhésion de la population, y compris des personnes à risque. D’après Santé publique France, leur taux de couverture vaccinale contre la grippe stagne autour de 50 % et aurait même tendance à diminuer. Pourtant, la co-infection grippe saisonnière et Covid-19 doublerait le risque de décès comparativement à une infection isolée par le coronavirus et multi­plierait par 6 la mortalité par rapport à une personne ne contractant aucun de ces 2 virus. Ce...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR