Menée à partir d’une banque de collections biologiques constituées entre 2006 et 2010 (451 000 participants) au Royaume-Uni, cette étude a identifié les sujets porteurs d’une mutation du gène HFE (hémochromatose héréditaire de type...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR