V otées l’été dernier dans la loi santé, les délégations de tâches vers le pharmacien – en attente des validations de la HAS et des décrets d’application – devraient être effectives dans quelques semaines. Il s’agit, pour le moment, du droit de prescription pour les cystites et les douleurs de la gorge aiguës de l’adulte. Une information qui n’a pas manqué de faire réagir de nombreux confrères, nos syndicats et la conférence nationale des URPS-ML qui s’élève fortement contre cette déviance des protocoles de coopérations.
Transfert de tâches ou partage de compétences ? Ici les médecins ne sont pas comme dans le dispositif Asalée partie prenante des protocoles…...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR