Les effets du confinement sur les addictions – consommation de tabac, alcool et autres produits psychoactifs, jeux d’argent et de hasard – ont fait l’objet de plusieurs études dont les résultats ont été synthétisés par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) dans le dernier numéro de sa revue Tendances

 

En ce qui concerne le tabac, même si la forte hausse des ventes, notamment au début du confinement (+23,6 % entre mars et avril), peut davantage être attribuée au transfert d’achats du fait de la fermeture des frontières – la hausse étant concentrée dans les départements...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR