À l’heure où l’usage médical du cannabis dit thérapeutique est pratiquement acté en France, l’ouverture à son usage récréatif constitue la suite « logique », à l’image de la chronologie suivie dans tous les pays. En effet, ceux qui ont légalisé la drogue (le végétal) ont auparavant approuvé son emploi en thérapeutique,...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR