L e 21 octobre, l’ARS d’Île-de-France décidait d’annuler le choix des internes de médecine générale (IMG) pour leur semestre de stages hospitaliers débutant le 4 novembre ! Certains postes en pédiatrie ouverts dans les hôpitaux périphériques n’ayant pas été pourvus, une vingtaine des chefs de service concernés par ces « non-choix » s’inquiétaient des répercussions sur le fonctionnement de leurs urgences pédiatriques, craignant même une « crise sanitaire » pour cet hiver !
La ministre s’est offusquée de ce dysfonctionnement en rejetant plus ou moins à juste titre la responsabilité sur les enseignants de...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR