L’arrivée du mois de novembre rime avec la fin de l’internat pour toute une promotion de jeunes généralistes. Et même si la thèse d’exercice n’est pas toujours achevée, la fin des cours, des stages et de la faculté résonne comme une certaine liberté. Les « vieux internes », jusqu’à présent salariés, vont pour la plupart se muer en jeunes chefs d’entreprise, avec une activité prédominante de remplacement libéral. La nécessité d’endosser les responsabilités et les contraintes inhérentes, parfois pesantes, apparaît alors plus ou moins brutalement.

Par où commencer ?

Une des principales difficultés va être de trouver les ressources fiables et actualisées pour créer son entreprise, en gérer les formalités administratives, et penser à tout. Bien que certaines facultés organisent une « Journée de l’installation » en fin d’internat, elles renseignent encore rarement ou insuffisamment à ce propos. De plus, chaque interlocuteur interrogé (Urssaf, CARMF, CDOM…) donne...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR