Le confinement a été associé à un risque plus élevé de survenue d’une lombalgie, aussi bien chez les personnes en télétravail que chez ceux qui, travaillant à l’extérieur, ont dû le faire à un rythme plus soutenu que d’habitude. Ce sont les conclusions du Bulletin épidémiologique hebdomadaire n° 26, publié le 9 octobre 2020.

 

L’enquête CoviPrev, menée par internet en population générale, en trois temps (entre le 8 juin et le 8 juillet 2020), a interrogé 3 224 personnes sur leur situation de travail pendant le confinement (17 mars-10 mai) et sur...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Figures et tableaux