La recherche d’un nouveau médicament pour la maladie d’Alzheimer est un processus complexe. Les essais cliniques évaluant les thérapies centrées sur la pathologie amyloïde (anticorps monoclonaux et inhibiteurs de _-sécrétase principalement) sont jusqu’à présent négatifs à l’exception de l’annonce toute récente (octobre 2019) de l’efficacité clinique de l’aducanumab, anticorps...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR