Au milieu des années 1980, les premiers résultats obtenus par l’extraction et l’analyse de l’ADN préservé dans des vestiges biologiques du passé ont consacré la naissance de la paléogénétique. La PCR a permis ses premiers succès mais a également failli la tuer à la fin...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR