La Journée nationale de prévention du suicide, le 5 février 2020, met l’accent sur les efforts encore à faire pour diminuer la mortalité par suicide. La moitié des patients pris en charge aux urgences pour une tentative de suicide n’en est pas à son premier geste. Agir sur la prévention de la récidive est donc primordial, « en maintenant le lien avec le patient » dès la sortie du système de soins. On rappelle qu’en 2019 le nombre annuel de décès par suicide s’élevait à 8 800 (plus de 12 000 en 2000). 
Le Pr Guillaume Vaiva, chef du service de psychiatrie d’adultes du CHRU de Lille, est à l’origine du dispositif de veille VigilanS qui a fait la preuve de son efficacité dans le Nord-Pas-de-Calais et doit être étendu à toute la France d’ici 2022. 

La Revue du Praticien: En quoi consiste VigilanS ?

Pr G. Vaiva: Ce dispositif fait suite à plus de vingt ans de travaux de recherche par des équipes internationales qui ont travaillé...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Figures et tableaux