Dans cet essai international randomisé, en double aveugle, 3 604 patients (âge médian 41 ans, 65 % d’hommes) ont été randomisés pour recevoir du rivaroxaban (10 mg par jour, voie orale) ou de l’énoxaparine (4 000 unités par jour, voie sous-cutanée)....

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR