Cet essai mené entre 2007 et 2016 a inclus 1 396 patients, d’âge médian 65 ans ayant bénéficié d’une prostatectomie radicale et ayant au moins un facteur de risque de progression : stade pT3 ou 4, score de Gleason entre 7 et...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR