C’est ce que suggèrent les résultats de l’essai ACTT-1 (Adaptative Covid-19 Treatment Trial) publiés début octobre dans le NEJM, en partie confirmés par ceux de l’essai Solidarity dirigé par l’OMS, qui vient, quant à lui, d’être publié en preprint.

 

Essai randomisé en double aveugle contrôlé par placebo, ACTT-1 fut mené sur 1 062 patients hospitalisés aux États-Unis, dont 541 furent assignés aux bras remdésivir, recevant 200 mg de l’antiviral le premier jour, puis 100 mg/j les 9 jours suivants. Le temps médian de récupération de ces sujets fut de 10 jours, contre 15 pour le groupe placebo. De plus, une amélioration clinique significative à J15 était plus fréquemment constatée...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR