Cette étude a été menée en Corée du Sud entre le 6 et le 26 mars 2020, chez 303 sujets (âge médian 25 ans, 66 % de femmes) qui ont été isolés après un diagnostic d’infection par le severe acute respiratory...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR