Des cas de thromboses atypiques et graves ont été rapportés chez des sujets vaccinés par ChAdOx1 nCoV-19, commercialisé par le laboratoire AstraZeneca. Les deux séries présentées ici sont anglaises (23 cas, âge médian 46 ans) et allemandes et autrichiennes (11 cas, âge médian 46 ans). Les thromboses survenaient chez des patients sans antécédents thrombotiques, et dans des territoires atypiques, thromboses veineuses cérébrales et dans le territoire splanchnique, et étaient parfois associées à des embolies pulmo­naires. Le pronostic était très péjoratif : 7 décès sur 23 patients, et 6 décès sur 11 patients respectivement. Une thrombopénie était pré­sente chez tous les patients, le plus souvent inférieure à 50 000/mm3. Un tableau biologique de coagulation intravasculaire disséminée pouvait être présent. De manière concordante, ces deux articles rapportent la présence d’anticorps anti-platelet factor 4 (PF4), in­dépendants de l’héparine (22 patients sur 23 et les 11 patients respectivement), suggérant un mécanisme immunologique de ce syndrome nommé par les auteurs vaccine-induced immune throm­botic thrombocytopenia. Sur le plan thérapeutique, les auteurs des deux articles proposent l’utilisation de doses élevées d’immuno­globulines intraveineuses (1 g/kg) éventuellement associées aux corticoïdes, de proscrire les transfusions plaquettaires, et d’utiliser comme anticoagulant le fondaparinux ou les anti-Xa oraux directs. Nota bene : au 8 avril 2021 en France, sont répertoriés 21 cas de ce type (dont 6 décès) pour 2 750 000 doses de ce vaccin administrées ; âge moyen 62 ans, sex ratio 1.

S. Rivière déclare n'avoir aucun lien d'intérêts.

Références
N ENGL J MED 2021 APR 16. Scully M, Singh D, Lown R, et al. Pathologic antibodies to platelet Factor 4 after ChAdOx1 nCoV-19 vaccination. PMID : 33861525.N ENGL J MED 2021 APR 9. Greinacher A, Thiele T, Warkentin TE, et al. Thrombotic thrombocytopenia after ChAdOx1 nCov-19 vaccination. PMID : 33835769.