Bruyante, la toux conduit à éviter certaines situations de vie (spectacles, restaurants, lieux de culte, etc). Ses répercussions sociales sont le déterminant majeur de l’altération de la qualité de vie. La pandémie a aggravé la situation, en particulier lors de la première vague, où tousser dans un lieu public était vu d’un mauvais œil. Peu importe s’il s’agissait d’une simple rhinite allergique !

 

Toux chronique et virus respiratoires : un tandem habituel

La toux chronique, en particulier sèche (non productive, sans expectoration) émaille volontiers l’évolution d’une infection virale des voies respiratoires supérieures. La sensibilité...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR