Cet essai a été mené dans 16 centres en France. Il a inclus 310 patients adultes (âge moyen 73 ans) hospitalisés pour pneumopathie aiguë communautaire, de sévérité modérée. Ces patients stables* après 3 jours d’antibiothérapie par une bêtalactamine ont été randomisés pour recevoir 5 jours supplémentaires de l’association amoxicilline-acide clavulanique (3 prises par jour) ou un placebo. Sur le plan statistique, il s’agissait d’une étude de non-infériorité. Le critère principal de jugement était la guérison à 15 jours, définie comme l’association d’une apyrexie et de l’amélioration des signes respiratoires, sans nécessité d’autre antibiothérapie. Ce qui a été le cas chez 77 % des patients ayant reçu l’antibiothérapie longue contre 68 % des patients ayant reçu l’antibiothérapie courte, et remplissait le critère statistique de non-infériorité. La fréquence des événements indésirables était identique dans les deux groupes. À 30 jours, 3 décès étaient survenus dans le groupe ayant reçu l’antibiothérapie courte, et 2 dans le groupe ayant reçu l’antibiothérapie longue. * Stabilité définie par : apyrexie, saturation en oxygène > 90 %, fréquence cardiaque < 100 batt/min, fréquence respiratoire < 24 cycles/min, pression artérielle systolique > 90 mmHg et absence de syndrome confusionnel.

S. Rivière déclare n'avoir aucun lien d'intérêts.

Références
Lancet 2021;397:1195-203. Dinh A, Ropers J, Duran C, et al.; Pneumonia Short Treatment (PTC) study group. Discontinuing -lactam treatment after 3 days for patients with community-acquired pneumonia in non-critical care wards (PTC): a double-blind, randomised, placebo-controlled, non-inferiority trial. PMID : 33773631.