Cet essai thérapeutique de phase III, mené dans 13 pays, a comparé le schéma thérapeutique de référence de 6 mois (rifampicine et isoniazide, avec une association de pyrazinamide et d’éthambutol les deux premiers mois) à deux schémas thérapeutiques de 4 mois où la rifapentine remplaçait la rifampicine, avec un de ces deux schémas où la moxifloxacine 400 mg remplaçait l’éthambutol. Ont été inclus 2 343 patients nouvellement diagnostiqués pour une tuberculose, sensible à l’isoniazide, la rifampicine et aux fluoroquinolones. Le critère principal de jugement était la survie sans tuberculose à 12 mois. Le schéma « rifapentine -moxifloxacine » a montré une non-infériorité statistique par rapport au traitement « standard », avec 84,5 % de survie sans tuberculose contre 86,6 %. En revanche, le schéma « rifapentine sans moxifloxacine » n’atteignait pas ce critère de non-infériorité (82,3 % de survie sans tuberculose contre 86,6 %). Les arrêts de traitement pour effets indésirables étaient moins fréquents dans les deux schémas à base de rifapentine.

S. Rivière déclare n'avoir aucun lien d'intérêts.

Références
N Engl J Med 2021;384:1705-18.Dorman SE, Nahid P, Kurbatova EV, et al.; AIDS clinical trials group; Tuberculosis trials consortium. Four-month rifapentine regimens with or without moxifloxacin for tuberculosis. PMID : 33951360.