Cet article rapporte les résultats de deux essais randomisés de phase III ayant investigué le relugolix, un antagoniste de la gonadotropin releasing hormone (GnRH) pris par voie orale, chez 470 femmes ayant des fibromes avec des saignements menstruels importants. Les patientes étaient randomisées pour recevoir soit...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR