Dans cet article

Ce contenu est exclusivement réservé aux abonnés
Les troubles bipolaires (TB) et les schizophrénies à début précoce (SDP) peuvent débuter à l’adolescence, exceptionnellement dans l’enfance. Il importe de les identifier compte tenu de la sévérité clinique et du risque d’errance diagnostique.

Trouble bipolaire à l’adolescence

La prévalence est estimée à 1,2 % pour les formes de type 1 (au moins un épisode maniaque) et 1,8 % en incluant celles de type 2 (au moins un épisode hypomaniaque).1 L’apparition d’un TB chez l’enfant prépubère est exceptionnelle, mais des symptômes d’allure maniaque peuvent se retrouver dans de nombreux tableaux psychiatriques et développementaux.2
Le pronostic est généralement plus sévère que lors d’une survenue à l’âge adulte (risque suicidaire et d’abus de substance majoré). Un antécédent de TB chez un apparenté du 1er degré est le principal facteur de risque ; la maltraitance associée rend l’évolution plus péjorative.
Dans le TB de type 1, l’épisode maniaque (tableau 1) est précédé dans 70 % des cas...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR