La vessie est un muscle en forme de ballon qui se remplit progressivement d’urine. Lorsqu’elle est pleine, les capteurs de sa paroi envoient un signal au cerveau, qui déclenche l’envie d’uriner. La diurèse normale est d’environ 1,5 L d’urine par 24 h (maximum 2 L), ce qui correspond à 5-7 mictions par jour d’un volume de 200-250 mL.

En cas d’hyperactivité vésicale, ce système est déréglé : la vessie se contracte trop souvent, avant qu’elle ne soit pleine. Les patients décrivent des envies soudaines d’uriner, irrépressibles, difficiles voire impossibles à maîtriser, et une pollakiurie (plus de 8 mictions par jour). Ce syndrome peut être un vrai handicap !

Une fois éliminée une cause organique (cystite bactérienne ou radique, polype, maladie neurologique), avant d’envisager un traitement médical, une rééducation de la vessie est indispensable pour reprendre le contrôle ! Écoutez les conseils du Pr François Desgrandchamps, urologue, dans « La Minute de La Revue du Praticien » et retrouvez l’article « Guide d’entraînement vésical », à partager avec vos patients.

Cinzia Nobile, La Revue du Praticien