Une équipe de l’hôpital King’s College (situé dans le sud londonien) a comparé les données relatives aux enfants hospitalisés pour Covid dans cet établissement entre la première et la deuxième vague, afin d’étudier les différences potentiellement dues à l’infection par le variant B.1.1.7 (qui représentait en janvier 70 % des cas à Londres). Ce variant a-t-il donc entraîné une Covid plus grave dans la population pédiatrique ?

 

Si les premières données (datant de novembre-décembre) avaient suggéré que...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR