Cette étude, menée en Angleterre, visait à estimer, « en vie réelle », l’efficacité des vaccins BNT162b2 (Pfizer-BioNTech) et ChAdOx1 nCoV-19 (AstraZeneca) contre le variant B.1.617.2 (delta dit « indien ») par rapport au variant alpha (dit « anglais »). Pour cela, les auteurs ont analysé les résultats positifs de tests PCR suivis de séquençage, permettant d’identifier la souche virale, chez des sujets qui avaient des symptômes. Au total, 19 109 patients ont été inclus, dont 14 387 infectés par le variant alpha et 4 272 par le variant delta. Plus de 21 jours après la première dose, l’efficacité des deux vaccins était moindre contre une forme symptomatique de Covid-19 liée au variant delta (30,7 % versus 48,7 % pour le variant alpha). En revanche, plus de 14 jours après la deuxième dose, la différence d’efficacité était modeste. Pour le vaccin de Pfizer-BioNTech, elle était de 88 % contre le variant delta (93,7 % contre l’alpha). Pour le vaccin AstraZeneca, elle était de 67 % (74,5 % contre l’alpha).

S. Rivière déclare n'avoir aucun lien d'intérêts.

Références
N ENGL J MED 2021 AUG 12;385(7):585-94 Lopez Bernal J, Andrews N, Gower C, Gallagher E, Simmons R, Thelwall S, et al. Effectiveness of Covid-19 Vaccines against the B.1.617.2 (Delta) Variant. PMID: 34289274