Parmi les possibles traitements préventifs explorés – voire très médiatisés – pour la Covid-19, la vitamine C et le zinc ont rapidement été évoqués, pour leur rôle biologique connu dans la modulation de la réponse immunitaire. Leur bénéfice dans le traitement du rhume commun, par exemple, a déjà été évalué, souvent avec des résultats contradictoires. Des études in vitro, ainsi que des essais in vivo sur...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR