Des algies pelviennes chroniques ou cycliques chez une femme ayant eu au moins une césarienne doivent faire penser au diagnostic d’endométriose pariétale sur cicatrice, même des années après la réalisation de la césarienne.
L’endométriose est une pathologie bénigne définie par la présence de cellules endométriales en dehors de la cavité utérine, et un endométriome est un nodule organisé d’endométriose.
L’endométriose se situe le plus fréquemment au sein du pelvis mais d’autres localisations extrapelviennes sont décrites notamment au niveau des poumons, des intestins, des voies urinaires, du système nerveux central, du périnée et de la paroi abdominale.1
Au niveau de la paroi abdominale, l’endométriose est décrite sur les cicatrices de sites opératoires obstétricaux et/ou gynécologiques notamment d’hystérectomie, d’épisiotomie, d’amniocentèse, de césarienne, de cœlioscopie et de chirurgie viscérale notamment d’appendicectomie, de hernie inguinale, de cholécystectomie.2
La prévalence de l’endométriose de la paroi abdominale sur cicatrice de césarienne a été évaluée entre 0,03 et 0,15 % dans une étude réalisée en 1989,3 à 0,86 % dans une étude sur les complications de la césarienne à propos de 122 cas de patientes césarisées en 1990,4 et à 0,2 % dans une troisième étude en 1995.5
Plus récemment, en 2018, la prévalence du nodule endométriosique de la paroi sur cicatrice de césarienne a été estimée entre 0,3 et 1 %.6
En effet, ce nodule douloureux est de diagnostic difficile car il survient plusieurs mois et plusieurs années après la césarienne,7-9 et les diagnostics différentiels sont nombreux (hernie inguinale, granulome, névrome, abcès, éventration, sarcome, métastase, lipome, kyste sébacé, lymphome, adénopathie, hématome).10, 11 Il existe donc une errance diagnostique importante pouvant aller jusqu’à une dizaine d’années chez certaines patientes12-16 ainsi que des erreurs d’orientation vers des médecins spécialistes (chirurgien général ou viscéral, gastro-entérologue…).17-20

Quand y penser ?

Les patientes ayant un nodule endométriosique pariétal de cicatrice de césarienne décrites dans la littérature sont des femmes en âge de procréer, ayant au moins un antécédent de césarienne ; elles ont autant de risque que la population générale des femmes en âge de procréer d’avoir une endométriose pelvienne, soit 8 à 15 %.12, 21 Le délai est parfois long entre la réalisation de la césarienne et la...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR