L’histoire du VHC est unique car sa découverte a été tardive mais les avancées extrêmement rapides, avec la mise à disposition de tests diagnostiques fiables et de traitements efficaces et curatifs, les antiviraux oraux directs. Son élimination est-elle un objectif réaliste ? Interview du Pr Stanislas Pol (département d’hépatologie, hôpital Cochin, AP-HP, Paris).

 

 

Peut-on espérer une éradication de l’hépatite C dans les prochaines années ?

L’hépatite C est la seule infection virale chronique dont on puisse guérir. Grâce à l’association de 2 à 3 antiviraux oraux directs, on obtient la guérison chez environ 98 % des patients en 8 à 12 semaines (et un retraitement permet de soigner la majorité des 2 % restant). L’OMS a fixé l’objectif d’éliminer (l’éradication n’étant pas envisageable en l’absence d’un vaccin) l’hépatite C à l’horizon 2030, avec une réduction des nouvelles infections de 90 %. Cet objectif est envisageable mais suppose des politiques actives de dépistage et d’accès aux traitements au niveau mondial, où seulement 5 % de la population a été traitée. En effet, les capacités d’élimination ne sont...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Figures et tableaux