D ’après l’Enquête nationale péri­natale de 2016, 30 % des femmes fumaient en début de grossesse, et près de 17 % encore au troisième trimestre, contre 1,7 % dans le monde. Facteurs de risque : conditions socio-économiques défavorables, âge jeune, primiparité ou encore conjoint fumeur.1
Le métabolisme de la nicotine, principale substance addictive, est modifié au cours de la grossesse, pouvant entraîner une augmentation de l’envie de fumer et une majoration du syndrome de sevrage. La dépendance peut être évaluée de manière assez fiable au cours des consultations de suivi par le questionnaire spécialisé de Fagerström ou plus précisément par le DSM-5 (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders-5 ; 11 questions, score 2-3 : addiction faible ; 4-5 : modérée ; 6 et + : sévère). Notons ici que ces méthodes d’évaluation de la dépendance n’ont pas démontré à elles seules d’utilité dans l’obtention du sevrage tabagique.2

Impact sur la grossesse

Le tabagisme actif est associé à un risque accru de fausse couche spontanée au premier trimestre de la grossesse et de grossesse extra-utérine, proportionnellement au nombre de cigarettes fumées (niveau de preuve [NP]2). Aux deuxième et troisième trimestres : hausse du risque d’hématome rétroplacentaire, de mort fœtale in utero, de placenta prævia (NP2) et de césarienne (NP3).
Le nouveau-né, lui, est à risque de petit poids et de naissance prématurée avec une relation dose-effet (NP2).
L’interdiction du tabac dans les lieux publics a permis une baisse du nombre de naissances prématurées (NP2). En post-partum, le risque de thrombose veineuse profonde est accru en cas de tabagisme (NP3).3
Le tabagisme passif qui, selon l’OMS est l’exposition à la fumée dégagée par les produits du tabac, pourrait concerner jusqu’à 50 % de la population selon les chiffres anciens de 2004. Il est le plus important sur le lieu de vie et dans la...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR