Pour faire un point sur les dernières données de pharmacovigilance des vaccins Covid, en particulier liées à AstraZeneca, nous avons interviewé le Dr Annie-Pierre Jonville-Béra, présidente du réseau français des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV), et responsable du CRPV Centre-Val de Loire (CHU de Tours). Elle vous livre des informations indispensables à connaître pour effectuer les déclarations dans ce contexte très particulier !

 

Depuis le début de la campagne, avez-vous répertorié plus d’effets secondaires liés à AstraZeneca qu’aux vaccins à ARN ?

Le vaccin AstraZeneca est plus réactogène chez les jeunes : 40 % des personnes de moins de 40 ans ont des réactions de type fièvre, myalgie, fatigue. Nous ne pouvons pas comparer ces chiffres avec ceux du vaccin Pfizer car nous n’avons pas vacciné les mêmes catégories de patients (celui-ci étant réservé aux personnes âgées jusqu’à début mars). De plus, on sait que ces réactions sont plus intenses après la...

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Une discipline exigeante nécessite une information exigeante

ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€ PAR JOUR

Figures et tableaux