Cette patiente de 89 ans consulte pour une éruption cutanée des membres. Les lésions sont discoïdes, de 1 à 4 cm de diamètre et légèrement prurigineuses. Leur apparition a été progressive depuis plusieurs semaines. Un traitement par une corticothérapie locale est prescrit, qui entraîne leur régression, puis leur disparition en quinze jours.
L’eczéma nummulaire est une atteinte inflammatoire de la peau caractérisée par des lésions en forme de pièce de monnaie ou de lésions eczémateuses discoïdes. Il est plus fréquent chez le sujet d’âge moyen ou plus âgé et est souvent associé à une sécheresse de la peau, particulièrement pendant l’hiver. Sa cause est inconnue, mais parfois le contact avec un allergène est incriminé.
Le diagnostic est clinique, sur l’aspect et la distribution caractéristiques de ces lésions qui sont discoïdes et bien délimitées, eczémateuses et desquamées, et qui siègent sur les faces d’extension des membres mais parfois aussi sur le tronc.
Une corticothérapie locale de puissance moyenne à forte (1 ou 2 applications par jour sur la peau lésée pendant 3 à 4 semaines) et l’utilisation d’émollients neutres non parfumés sont le plus souvent efficaces.
Des antihistaminiques sédatifs peuvent être prescrits en cas de prurit gênant. Une antibiothérapie antistaphylococcique peut être nécessaire en cas de surinfection secondaire.
En cas d’échec de la corticothérapie, une photothérapie est discutée (UVB ou en seconde intention psoralène combiné avec des ultraviolets A [PUVA]).
Pour en savoir plus
Bonamonte D, Foti C, Vestita M, wet al. Nummular eczema and contact allergy: a retrospective study. Dermatitis 2012;23(4):153-7.
Habif T, Campbell J, Chapman S, et al. Maladies cutanées : diagnostic et traitement. 2e éd. française. Issy-les-Moulineaux : Elsevier Masson, 2012.

Sur le même thème