Un scorbut mimant une vascularite

Une femme de 68 ans consulte pour un tableau d’arthralgies accompagnées d’un purpura déclive. Elle décrit une anorexie à la suite d’une rupture sentimentale. L’examen clinique objective un épanchement articulaire, un purpura infiltré nécrotique (fig. 1), des hémorragies sous-unguéales (fig. 2) et une hypertrophie gingivale (fig. 3)…

Kyste arachnoïdien compliqué

Un enfant de 12 ans est victime d’un traumatisme crânien minime occasionnant une diplopie. Le scanner cérébral montre deux hématomes sous-duraux hémisphériques chroniques ayant ressaigné et une volumineuse lésion kystique temporale gauche. Le patient a été opéré, avec évacuation de l’hématome sous-dural droit (fig. 1). Une imagerie…

Dissociation isorythmique trompeuse

Un militaire de 22 ans consulte pour sa visite médicale périodique. L’électrocardiogramme (ECG) alors réalisé montre un élargissement du QRS avec raccourcissement de l’intervalle PR de manière intermittente (fig. 1). Le sujet est asymptomatique, sans antécédent personnel ni familial, et l’examen clinique est sans particularité. Il…

Nécrose des extrémités révélant un syndrome des antiphospholipides

Une patiente de 70 ans, suivie pour une hypertension artérielle, est admise en service de cardiologie pour la prise en charge d’un infarctus du myocarde. Elle a un antécédent de thrombose veineuse profonde traitée. L’examen clinique montre une cyanose des extrémités avec une nécrose des doigts et des orteils (fig. 1 et 2). Une…

Dyshidrose bulleuse palmoplantaire

Un patient de 23 ans, sans antécédents d’eczéma, de dyshidrose ni notion de terrain atopique, consulte pour des lésions vésiculobulleuses palmoplantaires. Celles-ci évoluent depuis trois semaines et sont associées à un prurit intense sans notion d’application ou d’utilisation de substances pouvant être incriminées. L’examen…

Pyélonéphrite emphysémateuse

Une patiente de 65 ans, diabétique de type 2 sous antidiabétiques oraux depuis cinq ans se présente aux urgences pour des douleurs lombaires gauches remontant à quelques semaines, aggravées depuis quatre jours. S’y ajoutent des vomissements et une altération globale de l’état général. À l’admission, la patiente est en décompensation…