Face à la recrudescence épidémique et à la circulation toujours plus importante des nouveaux variants (et au risque de saturation du système de santé qui s’en suit), la Direction générale de la santé a édité de nouvelles règles pour l’isolement des professionnels de santé contaminés et cas contacts. Elles viennent compléter le protocole renforcé de dépistage et isolement mis en place début février pour lutter spécifiquement contre la diffusion des variants… 

 

Quelle conduite à tenir pour les professionnels contaminés ?

Tout professionnel de santé, symptomatique ou asymptomatique, testé positif pour le SARS-CoV-2 par un test PCR sur prélèvement nasopharyngé doit prévoir une éviction de 10 jours* :

– à compter de la date de la PCR s’il est asymptomatique ;

– ou à partir du jour du début des symptômes.

Le respect des mesures barrière renforcées pendant les 7 jours suivants s’impose également.

(*Mise à jour du 19 février : selon les dernières annonces du ministre de la Santé, l'isolement, auparavant de 7 jours hormis pour les porteurs de variants brésilien et sud-africain, est désormais de 10 jours pour tout patient atteint de Covid-19, qu'il soit infecté par un variant d'intérêt ou non.)

Par ailleurs, la levée de l’isolement ne peut intervenir que si les conditions suivantes sont aussi remplies :

– période d’apyrexie d’au moins 48 heures (température rectale inférieure à 37,8 °C mesurée avec un thermomètre, deux fois par jour, et en l’absence de toute prise d’antipyrétique depuis au moins 12 heures) ;

– disparition d’une éventuelle dyspnée depuis au moins 48 heures (fréquence respiratoire inférieure à 22 cycles/min au repos).

Lors de la reprise de l’activité professionnelle, pendant les 7 jours suivant la levée de l’isolement, il est recommandé de porter d’un masque chirurgical de type II au contact des patients et des autres professionnels de santé, et d’éviter les contacts non masqués avec ces derniers pendant les pauses. Le respect des mesures d’hygiène des mains reste également fondamental.

Et pour les cas contacts ?

L’isolement n’est pas systématique. Les soignants cas contacts d’un porteur du SARS-CoV-2 (que ce dernier soit symptomatique ou non) doivent respecter un isolement si :

– ils deviennent eux-mêmes symptomatiques (v. ci-dessus) ;

– en cas de doute sur la possibilité du soignant à respecter les mesures barrière permettant d’éviter la contamination des patients ou des collègues (éviction dans les mêmes conditions que les contacts en population générale**).

Lorsqu’il est maintenu en poste, le professionnel de santé doit :

– pratiquer une auto-surveillance de ses symptômes et alerter les services de médecine du travail et de maladies infectieuses en cas d’apparition de symptôme évocateur, pour la réalisation immédiate d’un prélèvement nasopharyngé à la recherche du SARS-CoV-2 (dans l’attente du résultat, il doit être mis en éviction, sauf situation exceptionnelle) ;

– réaliser un test PCR sur prélèvement nasopharyngé (même s’il est asymptomatique) :

entre J5 et J7 après le dernier contact (et au maximum 7 jours après le premier contact si celui-ci a persisté plusieurs jours), pour les cas contacts de personnes non porteuses d’un variant 20H/501Y.V2 ou 20J/501Y.V3 ;

dès J0 (dès son identification), pour les cas contacts d’un porteur de variant 20H/501Y.V2 ou 20J/501Y.V3 (en cas de résultat positif, criblage par une PCR de seconde intention) ;

– appliquer strictement les mesures barrière – hygiène et distanciation –, dans sa pratique mais aussi lors des pauses ou de l’utilisation des vestiaires.

**Conduite à tenir en population générale chez un cas contact

L’isolement de 7 jours débute le jour du contact avec le cas confirmé ; entre J5 et J7 après le début de l’isolement, réaliser une PCR : si le résultat est positif, poursuivre l’isolement. En cas de variant (20H/501Y.V2 ou 20J/501Y.V3) l’isolement est de 10 jours à partir du contact avec le cas confirmé, et la réalisation de deux PCR s’impose (le jour de l’identification du contact [J0], et aussi à J7).

L.M.A., La Revue du Praticien

Figures et tableaux
Références
Image : Adobe Stock