Léo, 29 ans, consulte en urgence pour des lésions érythémateuses apparues il y a quelques jours aux extrémités de sa main droite, surtout au niveau du dernier doigt. Étant donné qu’il travaille dans un Ehpad, il craint d’avoir contracté le Covid-19. Par ailleurs, il est harassé car durant le confinement il a construit un hangar pour ses volatiles.
Le Covid-19 est parfois responsable de manifestations cutanées et notamment d’acrosyndromes ou d’engelures au niveau des mains (cf. focus p. 322).
Toutefois, chez ce patient, l’atteinte est unilatérale (fig. 1). L’examen montre également une décoloration des 3 derniers doigts de la main dominante. Le test d’Allen est positif (on comprime les artères radiale et ulnaire au niveau du poignet, et on observe la durée de recoloration après avoir relâché la pression sur l’artère ulnaire). Ces signes évoquent un syndrome du marteau hypothénar. En cause, les microtraumatismes répétitifs liés au « passe-temps » de Léo (il est droitier).
Pour confirmer le diagnostic, un doppler est réalisé. L’artériographie objective une obstruction de l’artère ulnaire (fig. 2 ; flèche).
Pour en savoir plus
Ablette CT, Hackett LA. Hypothenar hammer syndrome: case reports and brief review. Clin Med Res 2008;6:3-8.