Une population vulnérable sujette à des troubles variés

Les enfants migrants forment une population vulnérable et hétérogène estimée à 70 000 en France. Ils sont exposés à des conditions de vie défavorables, incluant le vécu de violences, la précarité socio-économique et un accès limité à la santé et à l’éducation. Isolés ou accompagnés de pairs ou de parents, ils ont des besoins nutritionnels, socio-éducatifs, d’hébergement et de santé qu’il est important d’identifier et de prendre en charge dans le cadre d’un réseau socio-psycho-médico-éducatif. Afin d’établir une relation de confiance et de faciliter la communication d’informations sanitaires, il est recommandé d’avoir recours à un interprète professionnel. Des troubles comportementaux et psychologiques sont observés dans près d’un cas sur deux. Les troubles précoces du neurodéveloppement sont plus fréquents chez ces enfants en comparaison des autres groupes. Les pathologies somatiques les plus souvent observées sont liées à la malnutrition, aux carences, aux toxiques et aux infections.

Au sommaire

Comprendre et prendre en charge les troubles psychiques des enfants migrants

La migration et ses conséquences sur la santé mentale sont de mieux en mieux connues. Ces dernières années, les familles migrantes et leurs enfants ainsi que les migrants mineurs non accompagnés (MNA) ont fait l’objet de recherches dans les pays concernés par leur accueil, afin d’anticiper leurs besoins en matière de santé publique…

Troubles d’adaptation psychosociale chez des enfants adoptés à l’international

Suicide, maladie psychiatrique et inadaptation sociale chez des enfants adoptés de l’étranger ont été analysés en Suède dans une étude de cohorte rétrospective. Celle-ci a été menée sur 11 320 enfants adoptés en Asie ou en Amérique latine.1 Son objectif principal était d’évaluer le risque de survenue à l’adolescence de troubles d…

Quelles pathologies somatiques affectent les enfants migrants ?

Les enfants migrants sont en nombre croissant en Europe1 depuis 2014 (un demi-million selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés [UNHCR],2 dont près de 70 000 en France [ministère de l’Intérieur 2020]), et les consultations médicales les concernant sont de plus en plus fréquentes.3, 4 Ils sont très souvent dans…

Quel bilan initial et quelles premières mesures prendre chez un enfant migrant ?

Quel que soit le motif de la consultation, l’examen d’un enfant migrant pose la question des priorités et des limites du bilan médical et paramédical à réaliser et des éventuelles actions thérapeutiques à entreprendre. L’attention à porter aux enfants migrants et les services sanitaires à leur offrir sont difficiles à systématiser :…

Structures d’accueil pour les enfants migrants en France

Il existe en France, et plus particulièrement dans certains départements et régions d’outre-mer et collectivités d’outre-mer (DROM-COM), de nombreux enfants en provenance de pays étrangers. En 2019, 254 239 personnes auraient immigré sur le territoire français. Parmi ces migrants, 26 % seraient mineurs, d’après le ministère de l…

Mutilations génitales féminines : comment protéger les enfants et les familles ?

Les mutilations génitales féminines (MGF) sont définies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme « toutes les interventions aboutissant à une ablation totale ou partielle des organes génitaux externes de la femme ou toute autre mutilation des organes génitaux féminins pratiquées à des fins non médicales ».1 De nombreuses…

Santé des enfants migrants : 10 messages clés

1 -  Les enfants migrants, accompagnés ou non, forment une population vulnérable et hétérogène estimée à près de 70 000 en France. 2 - L’état de santé des enfants migrants est précaire dans toutes ses dimensions, tant nutritionnelle et immunitaire que psychologique et neuro­développementale, avec des difficultés de socialisation en…

Les messages clés

1 -  Les enfants migrants, accompagnés ou non, forment une population vulnérable et hétérogène estimée à près de 70 000 en France

promo

Tableaux et figures

promo