Vers une prise en charge ambulatoire et de plus en plus individualisée

Homogénéiser les pratiques, c’est donner à chaque patiente les mêmes chances tout en identifiant ses particularités pour cibler au mieux les traitements. L'enjeu est d’autant plus important pour le cancer de l’endomètre, fréquent et touchant des patientes fragiles (âgées, obèses, hypertendues…). Les recommandations européennes de 2021 insistent sur le rôle majeur de l’anatomopathologie et de la biologie moléculaire. Si, le plus souvent, la chirurgie consiste en une hystérectomie-annexectomie bilatérale associée à la procédure du ganglion sentinelle au vert d’indocyanine par voie mini-invasive, la suite des traitements dépend en effet de nouveaux outils molé­culaires. Enfin, la chirurgie assistée par robot permet de repousser les limites des techniques mini-invasives ; et la prise en charge ambulatoire limite l’impact sur la vie des patientes.

Au sommaire

Épidémiologie, classification et facteurs de risque du cancer de l'endomètre

Le cancer de l’endomètre est le 6e cancer le plus fréquent chez la femme dans le monde, avec 417 000 nouveaux cas rapportés en 2020. En 2018, sur les 382 069 cas de cancers de l’endomètre, le nombre de décès spécifiques a été évalué à 89 929. L’incidence la plus élevée est actuellement observée en Amérique du Nord, suivie de l…

Instabilité des microsatellites dans les cancers de l’endomètre

Lors de la réplication de l’ADN, l’ADN polymérase peut commettre des erreurs en incorporant un nucléotide incorrect dans le nouveau brin d’ADN et associer ainsi deux nucléotides non complémentaires. Ce mésappariement doit être corrigé afin de préserver l’intégrité de l’information génétique et éviter l’apparition et la transmission…

Évolution de la chirurgie des cancers de l’endomètre

Les dernières recommandations européennes concernant la prise en charge des patientes avec un cancer de l’endomètre, publiées début 2021, ont notamment précisé les modalités de prise en charge chirurgicale.1 L’objectif de cet article est de présenter les dernières données concernant les voies d’abord et les stratégies de chirurgie…

Chirurgie ambulatoire : bientôt en France ?

Les nouvelles recommandations européennes de 2021 favorisent l’accessibilité à la chirurgie ambulatoire des patientes prises en charge pour un cancer de l’endomètre, notamment par la mise en avant de la chirurgie mini-invasive en général et par l’élargissement des indications de la procédure du ganglion sentinelle aux groupes à «…

Traitements adjuvants du cancer de l’endomètre

Si le traitement du cancer de l’endomètre est chirurgical dans un premier temps, la majorité des patientes relève d’un traitement adjuvant. Ce traitement a pour objectif à la fois le contrôle locorégional vaginal et pelvien (par la curie­thérapie et la radiothérapie externe) et l’amélioration de la survie (par la chimiothérapie)…

Traitements conservateurs en cas de cancer de l’endomètre

Le cancer de l’endomètre est le cancer gynécologique pelvien féminin le plus fréquent dans les pays développés. L’âge médian au diagnostic est de 65 ans. Toutefois, 5 % des femmes diagnostiquées ont moins de 40 ans. Chez ces patientes, le traitement de référence (supposant une hystérectomie) peut être différé sous certaines…

Nouveautés dans les cancers de l’endomètre : 10 messages clés

1 - En 2018, on dénombrait 8 224 cas de cancer du corps de l’utérus en France, le plaçant au 4e rang des cancers les plus fréquents chez la femme. Il se situe au 6e rang des décès par cancer chez la femme (2 415 décès observés en 2018). Son incidence en France a très peu augmenté au cours des trente dernières années. 2 - Toute…

Les messages clés

1 - En 2018, on dénombrait 8 224 cas de cancer du corps de l’utérus en France, le plaçant au 4e rang des cancers les plus fréquents chez la femme

promo

Tableaux et figures

promo