Réadaptation respiratoire (hors BPCO) : indications, stade de la maladie où elle est utile, lieu de réalisation et bénéfices attendus

Pathologie

Temps

Lieu

Bénéfices attendus

Pneumopathies interstitielles,
fibrose pulmonaire
Efficace à tous les stades de la maladie
Le bénéfice pourrait être meilleur au stade précoce
Ambulatoire
Hospitalier
Domicile
Gain de capacité d’exercice et qualité de vie
Impact sur dyspnée ?
Hypertension pulmonaire
Stades I à IV (classification OMS)
Stabilité clinique depuis au moins 3 mois, pas d’hospitalisation
 
Gain de capacité d’exercice et de force musculaire
Bronchectasies
Stade sévère
Ambulatoire
Domicile
Amélioration de la capacité d’exercice et de la qualité de vie
Diminution des exacerbations
Mucoviscidose
Stabilité clinique
Limitation fonctionnelle
Hospitalisation +++
Ambulatoire
Domicile
Amélioration inconstante de la capacité d’exercice
Diminution du déclin de la fonction respiratoire
Asthme
Stade sévère, asthme non contrôlé
Tous
Amélioration de la capacité d’exercice, contrôle de l’asthme, nombre de jours sans symptômes
Cancer pulmonaire
Préthérapeutique (chirurgie, chimiothérapie)
Post-chirurgie ou autre traitement
Tous
Gain de capacité d’exercice et de force musculaire
Impact variable sur la qualité de vie
Diminution de la morbidité peropératoire
Diminution des symptômes du cancer
Utilisation des soins ?
Figures et tableaux
promo