Avec l’arrivée du printemps, il est à nouveau question des allergies saisonnières chez vos patients, dont la fréquence a triplé ces dernières décennies.

Depuis 30 ans, de nombreuses études ont montré une progression globale de la prévalence des maladies allergiques (rhinite allergique, asthme, dermatite atopique et allergies alimentaires), les différentes maladies atopiques étant interdépendantes. Les résultats de l’Enquête européenne sur la santé respiratoire (European Community Respiratory Health Survey [ECRHS]) montrent ainsi que le risque d’asthme est 6 fois plus élevé en cas de rhinite allergique. De même, l’existence d’une dermatite atopique précoce associée à des sensibilisations alimentaires multiples est un facteur de risque de sa persistance à l’âge adulte et d’apparition d’un asthme.

Quant aux allergies oculaires, elles ne cessent d’augmenter dans les pays européens, touchant 5 à 13 % des enfants – les conjonctivites étant les pathologies oculaires pédiatriques les plus fréquentes. Globalement, on estime qu’environ la moitié de la population mondiale souffrira d’une forme d’allergie d’ici à 2050.

Quelles sont les causes de cette augmentation (mode de vie, pollution, alimentation…) ? Une prévention est-elle possible ? Comment prendre en charge une rhinite allergique ? Une conjonctivite allergique chez l’enfant ?

Une sélection de nos articles les plus récents sur ce sujet.

 

Pour en savoir plus :

Bourgoin-Heck M., Annesi-Maesano I. Épidémiologie de l’asthme. Augmentation de la prévalence en lien avec l’environnement ? Rev Prat Med Gen 2021;35(1056);192-4.

Pelletier L, Guéry JC. Asthme et allergie : qu’en est-il des différences entre les hommes et les femmes ? Rev Prat 2020;70(2);195-9.

Bourrier T. L’enfant allergique et son environnement. La prévention primaire a une certaine efficacité pour l’allergie alimentaire, mais pas pour les allergies respiratoires. Rev Prat 2020;70(4);453-9

Briquet A, Charpin D. Rhinite allergique : le retour ! Rev Prat Med Gen 2017;31(980);317-8.

Denis D, Chagny M, Beylérian M. Conjonctivites allergiques de l’enfant. Les corticoïdes ont une place très restreinte. Rev Prat Med Gen 2020;34(1033);13-7.

Figures et tableaux