Édulcorants : quels risques ?

Les édulcorants sont utilisés massivement par l’industrie agroalimentaire : on les retrouve dans les « sucrettes », les boissons « light », mais aussi dans une multitude d’aliments allégés. Selon des données françaises récentes, dont celles de deux études à grande échelle fondées sur la cohorte NutriNet-Santé, leur consommation non…

Allergies alimentaires : attention aux nouveaux tableaux cliniques digestifs

Les allergies alimentaires sont de plus en plus fréquentes. Au-delà des réactions IgE-médiées classiques (urticaire, œdème, choc anaphylactique…), d’autres mécanismes (non-IgE-médiés) peuvent donner des tableaux cliniques différents, avec une chronologie retardée (SEIPA, APLV non-IgE-médiée…). Il faut savoir les évoquer pour bien…

Gonarthrose : les injections d’acide hyaluronique font (encore) débat

Les injections intra-articulaires d’acide hyaluronique sont souvent proposées dans la gonarthrose. Cependant, elles ne sont plus remboursées depuis 2017 car leur efficacité et leur sécurité d’emploi sont controversées. Récemment, le conseil scientifique du Collège national des généralistes enseignants (CNGE) a publié un avis contre…

PrEP : une fiche pour la primo-prescription en MG

Depuis 2021, tout médecin est autorisé à prescrire une prophylaxie pré-exposition (PrEP) du VIH, outil essentiel pour casser les chaînes de transmission virale. Afin d’accompagner les médecins généralistes dans la primo-prescription de la PrEP, le Collège de la médecine générale (CMG) a élaborée, en collaboration avec Santé publique…

Vaccins bivalents contre omicron : feu vert de la HAS !

La HAS vient de rendre son avis sur les vaccins bivalents adaptés contre les variants d’omicron. Quels sont les vaccins, et les patients ciblés par cette dose additionnelle ? Quand pourra débuter cette nouvelle campagne vaccinale ? Synthèse des recos.

Cancers des ovaires et du larynx : lien établi avec l’amiante

L’Anses conclut à une relation causale avérée entre l’exposition professionnelle à l’amiante et les cancers des ovaires et du larynx. Elle recommande la création de tableaux de maladies professionnelles pour faciliter la reconnaissance et la prise en charge de ces deux pathologies actuellement sous-déclarées.