Fibromes utérins

Cet essai randomisé mené au Royaume-Uni a comparé deux techniques de prise en charge des fibromes utérins : embolisation sélective de l’artère utérine ou myomectomie. Les 254 femmes incluses avaient un ou plusieurs fibromes symptomatiques, et ne souhaitaient pas une hystérectomie totale. L’efficacité était évaluée à 2ans, sur le…

Ruxolitinib en topique pour le vitiligo

Le ruxolitinib est un inhibiteur des Janus kinases 1 et 2. Dans cet essai de phase II, 157 patients atteints de vitiligo (âge moyen 48 ans, 54 % de femmes) ont été inclus, et randomisés pour recevoir une pommade contenant le ruxolitinib à différentes concentrations (1,5 % 2 fois par jour, 1,5 % 1 fois par jour, 0,5 % 1 fois par jour…

Traitement de l’état de mal épileptique

Cette étude a été menée aux États-Unis dans 58 hôpitaux chez 462 patients (225 d’âge entre 2 et 18 ans, 186 entre 18 et 65 ans, et 51 de plus de 65 ans). Ces patients avaient un état de mal épileptique défini ici par une crise tonico-clinique généralisée persistant à plus de 5 minutes d’un traitement par benzodiazépine. Les patients…

Vericiguat dans l’insuffisance cardiaque 

Le vericiguat est un stimulateur oral de la guanylate cyclase soluble. Dans cet essai randomisé de phase III, il a été comparé à un placebo chez 5 050 patients atteints d’insuffisance cardiaque ayant une dyspnée de grade II, II ou IV de la classification de la New York Heart Association et une fraction d’éjection du ventricule…

Apixaban dans les thromboses veineuses chez les patients atteints de cancer

Dans cet essai thérapeutique randomisé de non-infériorité, l’apixaban (Eliquis) a été comparé à une héparine de bas poids moléculaire (daltéparine) dans le traitement des thromboses veineuses et/ou embolies pulmonaires chez 1 155 patients atteints d’un cancer. Les schémas thérapeutiques étaient pour l’apixaban de 10 mg 2 fois par…

Prévention des thromboses après chirurgie orthopédique

Dans cet essai international randomisé, en double aveugle, 3 604 patients (âge médian 41 ans, 65 % d’hommes) ont été randomisés pour recevoir du rivaroxaban (10 mg par jour, voie orale) ou de l’énoxaparine (4 000 unités par jour, voie sous-cutanée). Étaient éligibles les patients bénéficiant d’une chirurgie orthopédique dite « non…